Colette à la première personne

« L’Envers du music-hall » de Colette, conception et interprétation Danièle Lebrun.
Du 28 mars au 19 avril 2020, Studio-Théâtre.

PAR DANIÈLE LEBRUN

« Singulis » c’est être seul en scène. Toutes les options sont permises. Mon métier est de traduire des auteurs à travers les personnages qu’ils ont écrits. Donc, pour moi, pas de one woman show où je parlerais de moi d’une façon ou d’une autre. Aller chercher des pièces déjà écrites à un seul personnage ? II y en a très peu et toutes ont été multiplement reprises. C’est encore non. La solution s’est imposée : celle d’inscrire mon affaire dans un courant dont je crois qu’il a été initié par Vitez à Avignon il y a une quarantaine d’années, à travers une représentation – qu’il appelait lui-même « théâtre-récit » – du roman d’Aragon Les Cloches de Bâle. Théâtraliser un texte qui n’est pas fait pour ça en en respectant au mieux la lettre. L’aventure m’ est déjà arrivée il y a vingt ans en Suisse à travers le Senso de Boïto. Celui-là même dont Visconti a réussi une adaptation cinématographique mémorable. Travail difficile, mais au moins Senso était-il un récit linéaire à la troisième personne avec début, crise et solution, le tout faisant croître le suspens et l’intérêt.
L’Envers du music-hall de Colette, sur lequel j’ai finalement choisi de travailler, c’est une toute autre affaire : un arlequin de textes juxtaposés, contrastés jusqu’à en être contradictoires – mais surtout des histoires auxquelles Colette elle-même participe à la première personne du singulier, qu’elle se taise ou qu’ elle parle. De multiples personnages esquissés ou approfondis dans des répliques explicites ou suggérées, le tout bien entendu sans jamais renoncer à ce privilège propre du roman, c’est-à-dire le droit qu’a l’auteur de se raconter et de se commenter, lui, aussi longuement qu’il le souhaite.

J’ai donc eu cette fois à faire avec Colette. À la fois personne et personnage.

D’habitude, sur la scène, l’auteur est implicite. Ce sont ses personnages qui jouent au public. Libre à celui-ci d’inférer à partir de ce qui se passe sur les planches si l’auteur a du talent ou non. Ici, tout se mélange puisque Colette, l’auteure, parle et que c’est souvent Colette, la comédienne, qui est en scène.
Comment jouer les deux ? Et comment jouer tous les autres dans leur diversité ? J’ai cherché et j’y ai pris du plaisir comme à ces Exercices de style de Queneau que j’ai, en leur temps, beaucoup pratiqués. Mais ce que j’espère avant tout, c’est que pour le public émerge de la représentation ce qui m’a moi-même fascinée. Une Colette différente de celle un peu convenue des manuels, une Colette femme pour qui la quarantaine approche, une Colette sûre de son talent et de son écriture, mais aussi une Colette implacable pour elle-même. Et pour les autres. Pourtant une Colette sensible et pleine de compassion.
Cette contradiction-là, je n’ai pas cherché à la résoudre.

visuel01-actualites-lenversdumusichall1920

Photographie © Vincent Pontet

SAISON 2020-2021

Découvrez la programmation de notre saison 2020-2021 avec Éric Ruf, administrateur général : voir le vidéo

Il vous sera possible de réserver les représentations de la rentrée au Théâtre Marigny, au Studio Marigny, au Théâtre du Vieux-Colombier et au Studio-Théâtre de la Comédie-Française.

QUAND RÉSERVER ?

Places aux tarifs Cartes Comédie-Française : à partir du jeudi 3 septembre à 11h. Les Cartes 2019-2020 sont reconduites gratuitement et automatiquement jusqu'à la fin de la saison 2020-2021, soit jusqu'à fin juillet 2021. Il n'y aura pas de vente de Cartes supplémentaires sur la saison 2020-2021.

Places pour les individuels et les groupes : à partir du mercredi 9 septembre à 11h

COMMENT RÉSERVER ?

Uniquement sur notre site Internet ou par téléphone au 01 44 58 15 15 (du lundi au samedi de 11h à 18h).

Pendant les lancements, aucune place ne sera vendue aux guichets de la Comédie-Française. Par ailleurs, aucune place pour les spectacles de la Comédie-Française ne sera vendue au téléphone du Théâtre Marigny ni sur son site Internet.

MESURES SANITAIRES

Compte tenu du contexte sanitaire, le port du masque est obligatoire dans l'ensemble de nos théâtres. Par ailleurs, les règles de distanciation en vigueur ne nous permettent pas :

  • de vous délivrer un e-billet instantanément, vous le recevrez dans les 72h
  • de choisir votre placement en salle, mais vous pouvez sélectionner la catégorie de votre choix dans les salles concernées

JOURNÉES DU PATRIMOINE 2020

Attention : en raison de la fermeture de la Salle Richelieu pour travaux, la Comédie-Française n'est pas en mesure de proposer des visites à l'occasion des Journées du patrimoine cette année.

COOKIES

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez notre politique de protection des données personnelles et notre politique de gestion des cookies ainsi que le dépôt de cookies et technologies similaires, destinés à (1) assurer le bon fonctionnement du site (authentification, suivi de panier de commande), (2) vous proposer des contenus adaptés à vos centres d’intérêts en fonction de votre navigation sur notre site et (3) réaliser des statistiques pour optimiser votre navigation sur le site. Vous avez la possibilité d'en apprendre plus sur le paramétrage de vos cookies en suivant ce lien, ou vous pouvez accepter les cookies en fermant cette fenêtre.

VIGIPIRATE

Suite au renforcement du plan Vigipirate, toute personne se présentant avec une valise ou un sac (hors sac à main) se verra interdire l'accès à l'enceinte des trois théâtres de la Comédie-Française.
Pour faciliter les contrôles, merci d'arriver au minimum 30 minutes avant le début des représentations.